Vans, une histoire qui roule !

vans-histoire-marque

Tous fan de vans !

Dans la catégorie chaussure mythique, on cite forcément Vans, la célèbre marque californienne.
Mais avant d’avoir l’image de marque connue aujourd’hui, Vans a connu bien des péripéties qui auraient pu mettre un terme à la belle histoire que l’on connait aujourd’hui.

  • Il était une fois Vans

Tout commence en 1966 lorsque les frères Paul et Jim Van Doren, et 3 autres amis se réunissent pour fonder leur première société « Van Doren Rubber Company », aujourd’hui appelée Vans Authentic.
L’idée de départ était de fabriquer des chaussures sur place et de les vendre directement au public afin de limiter les coûts et de court-circuiter les marges des distributeurs.Le 16 mars de la même année, s’ouvre alors le premier magasin Vans, à la rue 704 East Broadway dans la petite ville d’Anaheim en Californie. Dès le premier jour, 12 paires du modèle Vans Authentic ont été fabriquées et vendues.

  • Quand le sport de glisse s’accapare les Vans

Petit à petit, les chaussures font du bruit et arrivent à l’oreille de skaters, qui recherchent la paire idéale, robuste et solide.
C’est ainsi que Tony Alva et Stacy Peralta, les skateboarders les plus influents de tous les temps, vont participer au design d’une toute nouvelle paire, la fameuse « Era ». La semelle brevetée waffel sole (avec motif gaufré) offre un meilleur grip et devient, tout comme la semelle vulcanisée, un signe distinctif de la marque Vans.

Le modèle est décliné en rouge et en bleu, et sortira en 1975. La « Era » deviendra une référence pour toute une génération de skaters, une référence encore aujourd’hui. Les chaussures Vans deviennent le symbole de toute une génération, elles descendent dans les rues, les lycées et collèges. La simple chaussure devient un phénomène égalant le modèle « All Star » de Converse. En 1979, un autre modèle va projeter la marque au sommet, la Slip-On. Cette paire de chaussures sans lacet sera l’un des modèles les plus vendus aux Etats-Unis. La Slip-On assoit sa notoriété et devient un véritable symbole lorsque Sean Penn les portera tout au long du film “Fast Time at Ridgemont High”, en 1982.

vans-histoire-marque

  •  Les eighties ou la période de doute

Les années 80 représentent une période de doute et de crise. Vans doit se déclarer en faillite malgré de bonnes ventes. La large gamme de produits offerts par Vans épuise les ressources de l’entreprise qui ne peut plus couvrir ses dettes. La société arrive toutefois à s’échapper de la faillite et s’offre une deuxième chance. En 1994, Vans commence à produire à l’étranger et peut ainsi développer de nouveaux designs.

  • Vans, aujourd’hui

Vans est toujours sur le devant de la scène. La mode n’a jamais été autant à sa faveur avec le règne des baskets. Bien évidemment, la chaussure Vans fait partie des must-have, un classique à avoir dans son shoesing. Toutes les stars s’arrachent les Vans.
D’autre part, la marque multiplie les collaborations fructueuses (Kenzo, Supreme, Liberty of London…). Comptant plus de 190 boutiques franchisées à travers le monde, la marque est déclinée en plus de 60 modèles, tout en continuant à produire ses modèles historiques.

vans-kenzo-story

Collection Vans x Kenzo

Et pour les plus curieux, le slogan de Vans, « Off the wall » signifie “décalé” ou “loufoque” ;) !

Deux modèles classiques à shopper ici :

Réagissez à l'article

Ghizlane

J'adore la mode, le chocolat et les chaussures !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *